Comportement

Le comportement de Personocratia

À quoi reconnaît-on Personocratia ? Aux trois critères suivants :

1) Identité : elle sait qu’elle est Diesse créatrice illimitée, et qu’elle en possède tous les attributs. Individuelle et universelle, elle est Une et Tout à la fois.

2) Autorité : elle reconnaît la souveraineté de son âme et lui obéit aveuglément.

3) Sincérité : elle apprend graduellement à se comporter en Diesse. Elle finit par le faire en toute circonstance et dans tous les domaines de sa vie quotidienne (financier, économique, légal, politique, social, médiatique, médical, familial, éducationnel, spirituel, relationnel).

En accord avec le chemin individuel que choisit son âme diessique, voici quelques exemples de comportements quotidiens qu’elle adopte au fur et à mesure qu’elle avance sur le chemin de Personoratia :

• Elle obéit à son âme. Elle fait ce que lui dicte sa conscience et non ce que lui imposent les autorités extérieures.

• Elle s'assume. Elle crée son boulot elle-même. Elle ne se vend pas comme esclave à un employeur. Elle est créatrice, responsable, garante de tout ce qui lui arrive et ne fait pas payer l'autre à sa place. Elle ne se fait pas entretenir par les autorités.

• Elle est jeunesse éternelle. Elle ne met pas d'argent de côté pour ses vieux jours. Elle ne cotise pas à des fonds de pension et ne touche pas de pension de vieillesse.

• Elle est toute-puissante. Elle n'a besoin ni de sécurité ni de protection et encore moins de prévention. Elle décline toute assurance, en commençant par l’assurance-maladie.

• Elle est une personne souveraine, l'autorité suprême. Elle n'a pas besoin de gouvernement, et encore moins d’élections, de politique ou d’impôts.

• Elle fait la paix. Elle ne participe pas aux impôts et aux taxes, car ils servent à financer la guerre. Elle contribue au bien public à sa façon.

• Elle est illimitée. Elle n'appartient à aucun pays limité, aucune compagnie (société) limitée, aucune ROSSSSS (religion, ordre, secte, société secrète, science, spiritualité). Son allégeance est envers sa diessité intérieure – son âme.

• Elle est juste. Elle n'investit pas à la bourse. Elle n'emprunte ni ne prête avec intérêts. Elle ne fait pas affaire avec les banques, car elles prêtent du vent. Elle crée et utilise sa propre monnaie. Elle échange sans intérêts, sans taxes, de façon équitable. Elle paye le prix juste.

• Elle est immortelle. Elle fait circuler l'argent au lieu de l'accumuler. Elle ne fait pas de testament et ne laisse pas d’héritage.

• Elle est riche. Elle achète beau, bon et cher, des produits locaux chez des marchands locaux. Elle recherche la durabilité – immortalité oblige !

• Elle est amour infini, la seule réalité. Elle se voit dans les autres et les traite comme elle-même. Elle n’a besoin ni d’armée ni de police.

• Elle est tout. Elle est unifiée et ne connait pas d'ennemi extérieur, car il n'y en a pas. Elle n'a peur ni des gens, ni des microbes, ni du futur.

• Elle est en parfaite santé. Elle ne va pas chez le médecin, spécialiste de la maladie.

• Elle est créatrice. Elle se crée elle-même. Elle est un original et non une reproduction. Elle ne croit plus à la procréation. Les parents reproducteurs d’enfants, c'est une histoire de photocopie, une légende aussi périmée que celle du Père Noël.

• Elle met fin à son attachement aux rôles, aux coutumes et aux traditions familiales, ainsi qu'à l'institution elle-même, la famille.