La Banque à Trois Cœurs

La Banque à Trois Cœurs

INTRODUCTION

Pourquoi suis-je de plus en plus pauvre alors que les banquiers sont de plus en plus riches ?
 C’est à cause de l’esclavage. Parce que je me fais l’esclave des banquiers. Je travaille pour eux, ma vie entière, à la sueur de mon front, pour payer l’intérêt - et puis le capital - des faux prêts qu’ils me font. Je suis complice de mon propre esclavage. Pourquoi me traiter ainsi ?

• Par ignorance : je crois que les banques prêtent l’argent qu’on leur a confié. Erreur ! 
Les banques prêtent de 10 à 40 fois -et bien plus encore- plus d’argent que ce qu’elles ont en réserve. Elles créent de l’argent à partir de rien, des écritures sur du papier. C’est de l’air qu’elles prêtent, sur lequel elles chargent des intérêts et exigent remboursement en vrai argent.

• Par acceptation de l’inacceptable : je paye l’intérêt sur l’argent emprunté et je perçois l’intérêt sur l’argent prêté ou investi. L’argent doit rapporter. Erreur !
 L’intérêt sur l’argent s’appelle l’usure. Il enrichit les riches et appauvrit les pauvres. Il est l’outil de la pauvreté et de l’iniquité sociale. L’argent est un outil d’échange et non une marchandise à spéculation.

• Par peur des autres : je préfère l’assurance de me faire avoir à coup sûr par les banques au risque de me faire avoir peut-être par un ami ou une connaissance. Erreur !
 Je peux faire des affaires honnêtes et sûres avec des gens autour de moi.

• Par manque d’amour-pour-moi : je préfère confier mes biens à des institutions établies et réputées qui sont bien plus compétentes que moi. Erreur !
 La fonction des banques est d’enrichir les banquiers à même l’argent des clients. Il vaut mieux me faire confiance et agir par moi-même.

• Par inconscience de qui je suis, je me prends pour une pauvre créature impuissante. Erreur !
 Je suis Diesse (diessité intérieure) créatrice illimitée d’abondance.

Je me souviens de qui je suis et je crée la Banque à trois coeurs.

DESCRIPTION

La Banque à trois coeurs
 est une banque locale, réelle, humaine. Elle repose sur le principe de circulation de l’argent (et non d’accumulation). Elle est locale. L’échange se fait entre personnes qui se connaissent déjà et qui sont sur la même longueur d’onde. Elle requiert les qualités suivantes : complicité, transparence, franchise, confiance, responsabilité, enthousiasme. Elle ne reconnaît que la loi de la conscience individuelle (et n’envisage aucun recours en justice).

3coeur

Elle est constituée de trois personnes : 
la prêteuse, l’emprunteuse, la banquière de coeur, réunies pour échange d’argent, sous forme de prêt ou d’emprunt.

La prêteuse, consciente que l’argent est un outil d’échange et non une marchandise pour spéculation, prête de l’argent sans intérêt ou investit dans une entreprise basée sur une économie de besoins locaux (et non de profits).

L’emprunteuse, consciente qu’elle bénéficie d’argent de circulation, s’emploie à le faire revenir à la banque rapidement pour qu’il puisse servir à quelqu’un d’autre. D’où l’intention de remboursement rapide.

La banquière est la détentrice de la banque des données :
• noms et sommes d’argent disponibles des éventuelles prêteuses;
• noms et sommes d’argent requises des éventuelles emprunteuses.

Le rôle de la banquière est double. Elle est facilitatrice de la rencontre et de l’échange entre prêteuse et emprunteuse. De plus, elle devient le témoin de toutes les transactions de départ et de suivi, jusqu’à la fin. Ses qualifications requises sont : notions des affaires, bon sens, créativité, intuition, communication.

La rémunération de la prêteuse et de la banquière pour leurs services est assurée par l’emprunteuse. Les modalités sont déterminées avec l’emprunteuse et leur règlement se fait en biens et/ou en services.

Des “collatérales” peuvent être prévues pour suppléer à un défaut de paiement. Elles sont à déterminer entre les trois personnes. La banquière en a la garde.

Si le risque semble trop grand pour la prêteuse, il vaut mieux qu’elle s’abstienne de prêter ou bien qu’elle envisage la possibilité de faire un don (sans retour).

ENTENTE ET SUIVI

Pour télécharger l'entente et le suivi en format PDF version américaine cliquer ici.

Pour télécharger l'entente et le suivi en format PDF version européenne cliquer ici.